LETTRE

A Laurent Debrot, vice-président des Verts neuchâtelois, éco-guignol, idiot utile et député au Grand Conseil

Vous n'êtes pas un mauvais garçon, Laurent Debrot.
Proche de la terre, vous êtes. Certes, souvent au ras des mottes.
Mais le fond n'est pas vermoulu.

Votre trait distinctif ? Il est éclatant: vous voulez le Bien. Surtout le Bien Public, bien entendu. Disons: le Bien Public tel que vous l'entendez.
Au début du siècle dernier, vous auriez été bienfaiteur d'un orphelinat, par exemple, et membre d'une farouche Ligue pour l'interdiction de l'absinthe.

Aujourd'hui, vous voulez faire du vent un bien public. Vous avez en effet proposé au Grand conseil que le vent soit étatisé ! E-ta-ti-ser le vent ! Ahurissante idée ! Etait-ce un gag ?
La majorité du Grand Conseil n'ayant pas compris la plaisanterie et rejeté l'idée, vous avez alors proposé la formation d'un machin intercommunal, sorte de kolkhoze venteux, Neuch'Eole , visant à l'exploitation des futurs sites éoliens du canton.
Evidemment, il s'est trouvé des politiciens assez bêtias (ce n'est pas ce qui manque, me direz-vous) pour entrer dans cette boutique du soi-disant "éolien citoyen", comme vous le dites.
Eolien citoyen , voyez-vous ça !
Seriez-vous, Laurent Debrot, détenteur d'un brevet sur l'adjectif "citoyen" ? Vous l'employez à tort et à travers.
Or ce qualificatif est ici parfaitement insignifiant - mais il en dit beaucoup sur vous.

Le fait est que Neuch'Eole - dont le capital est de quelque cinq millions, pompés aux contribuables, évidemment - n'a rien , mais vraiment rien de "citoyen" et tout d'une officine de propagande en faveur des arnaqueurs de l'éolien, bien mal déguisée en éventuelle société de participation.

La preuve ? Vos Verts, lors de leur dernière assemblée, l'ont suppliée à plat-ventre de s'engager en faveur de l'article constitutionnel qui doit bétonner la position desdits arnaqueurs.

Dès lors, Laurent Debrot, en l'affaire, vous êtes un guignol, autrement dit le perroquet de la propagande officielle, laquelle est pratiquement dictée par le (puissant) lobby Suisse Eole.

Vous savez d'ailleurs parfaitement que les cinq millions de capital de Neuch'Eole sont dérisoires puisque l'enjeu financier des cinq sites du canton - dont vous voulez l'installation - se monte, très probablement, à plus de 200 millions.
Votre Neuch'Eole est en conséquence une couillonnade, député Vert Laurent Debrot...Une pure et simple et minable couillonnade. Et vous nous prenez pour des couillons.

Et vous, vous êtes un idiot utile, c'est-à-dire un propagandistes et militant d'une cause à laquelle, sur le fond, vous ne comprenez rien, qui vous dépasse et vous utilise. C'est un plaisir, pour des gens cyniques, que de téléguider des âmes simples comme la vôtre !

L'idiotie utile est bien sûr une maladie sérieuse.
Mais ne désespérez pas, Laurent Debrot. De vert, plutôt pomme, vous allez peut-être encore mûrir un peu .

vers le sommaire