Un gouvernement neuchâtelois télécommandé...


Le résumé (copie) du Rapport confidentiel ci-dessous ne fournit pas d'arguments techniques ou économiques qui ne soient connus.

Le point majeur concerne le gouvernement neuchâtelois. Circonvenu et fourvoyé par l'ex-conseiller d'Etat Nicati et par un Service de l'énergie et de l'environnement narcoleptique et somnambule, l'Exécutif s'est laissé engluer dans un dossier entièrement piloté par le lobby Suisse Eole dont le président a été le conseiller national neuchâtelois Laurent Favre, habile rabatteur de subventions et, par ailleurs, défenseur sans états d'âme des cigarettiers de PMI et de leurs oncodollars.

Quel que soit l'angle de vue, le "dossier de l'éolien" continental est pourri. Pourri il est - et pourri il restera.

Dès lors, s'il a quelque honnêteté intellectuelle, le gouvernement neuchâtelois admettra son erreur et tirera le rideau.

A défaut, c'est sur lui que le rideau sera tiré.


Vers le résumé du rapport...

Pour des raisons évidentes, origine et destination du rapport ne sont pas commentées. Il est même loisible aux sceptiques de penser, comme dans une Péninsule proche, que se non è vero... Les faits restent les faits.